Accueil Actu Comment se former pour devenir fleuriste ?

Comment se former pour devenir fleuriste ?

Fleuriste avec un bouquet à la main

Vous adorez les fleurs et rêvez d’avoir votre propre magasin de fleur ? Que ce soit en formation initiale ou dans le cadre d’un projet de reconversion, il y a plusieurs façons de se former au métier de fleuriste. Nous vous présentons ici les clés du métier et quelques conseils pour trouver la formation adaptée à votre projet.

Les qualités et compétences d’un fleuriste professionnel

Le ou la fleuriste n’est pas uniquement un commerçant qui vend des fleurs. Il faut aussi être un peu artiste. En réalité, il faut remplir des fonctions à la fois techniques, artistiques et commerciales. Il faut en effet gérer au quotidien l’approvisionnement et l’entretien des fleurs, ainsi que la gestion du magasin : visite chez les grossistes et marchés spécialisés, préparation, arrosage, coupe, nettoyage, etc. Cela nécessite une bonne connaissance des fleurs, mais aussi de la botanique. Côté commercial, le fleuriste doit aussi assurer l’accueil et le conseil de sa clientèle. Là encore, la connaissance des végétaux et de la botanique est essentielle.

Lire également : Bien organiser les légumes dans un potager

Mais la vraie valeur ajoutée d’un fleuriste est sa fibre artistique. Sa capacité à créer des compositions et des bouquets originaux qui séduiront et qui sauront répondre aux besoins de la clientèle, feront la différence pour fidéliser davantage. Du simple bouquet offert pour la fête des mères, à une composition prestigieuse et originale pour un évènement marquant tel un mariage, il faudra user d’imagination et laisser s’exprimer votre âme artistique.

Quel type de formation choisir selon votre projet ?

Si vous êtes débutant et que vous avez peu d’expérience dans le travail des végétaux, vous pouvez apprendre l’ensemble des techniques et protocoles de préparation et de confection d’une production florale, grâce à une formation de fleuriste à domicile. Ce type de formation courte vous permettra d’acquérir des compétences qui pourront vous servir dans vos activités de jardinage ou pour devenir fleuriste.

A découvrir également : Que planter à l'ombre ?

Pour commencer, le CAP fleuriste est le diplôme de référence. Vous apprendrez à préparer et confectionner une production florale, à reconnaître les végétaux, la botanique appliquée à la profession, les arts relatifs à la profession, ainsi que l’environnement technologique, commercial, juridique et économique de la profession.

Le CAP permet d’accéder à un emploi de salarié fleuriste en magasin spécialisé, ou en rayon spécialisé d’une grande surface ou d’une jardinerie. Il est accessible à partir du niveau troisième aux personnes de tous les âges et se prépare de 18 mois à deux ans, à distance ou en présentiel.

Des diplômes de niveau bac et bac + 2 permettent aussi d’accéder à des postes de conseiller-vente en univers jardinerie, de manager ou de chef d’entreprise. Le brevet professionnel (BP) fleuriste s’adresse, quant à lui, à des personnes déjà engagées dans la vie active et qui veulent se professionnaliser.

ARTICLES LIÉS