Accueil Jardin Bouture de plante grasse : comment faire pour la réussir ?

Bouture de plante grasse : comment faire pour la réussir ?

Bouture de plante grasse comment faire pour la réussir

De façon générale, les plantes grasses se reproduisent assez facilement. Dans le cas où vous souhaitez multiplier certains de vos plants préférés soit pour les offrir ou alors pour agrandir votre jardin, sachez que la technique de bouturage est spécialement indiquée pour y parvenir.

Elle peut se faire à partir de la tige ou tout simplement à partir d’une feuille. Envie de savoir comment cela fonctionne ? Nous vous invitons à parcourir cet article pour avoir toutes les informations utiles sur le bouturage afin de bien la réussir chez vous.

Lire également : Dosage glyphosate pour 5L d'eau : ratio précis et application sécurisée

Les plantes grasses : ce qu’il faut savoir à propos

Les plantes grasses proviennent des milieux arides où elles ont dû développer des techniques de survie en vue d’assurer la perpétuation de leurs espèces. C’est ainsi que même lorsqu’elles ne disposent pas d’assez d’énergie pour pousser des fleurs, elles vont néanmoins se reproduire par la multiplication végétative. La majorité des plantes grasses (agavacées, crassulacées, cactacées, etc.) ont presque toutes les mêmes techniques de reproduction par bouturage.

En effet ces plantes possèdent des feuilles grasses, des tiges épaisses ainsi que des racines tonneaux qui sont autant d’atouts pour la réussite du bouturage. Le bouturage est une technique dont la mise en œuvre a généralement lieu au printemps ou pendant l’été lorsque les températures sont assez chaudes.

A découvrir également : Outils de jardinage : L'essentiel pour un jardin réussi

Définition du bouturage

Le bouturage est une technique de reproduction utilisée en agriculture et qui permet de multiplier une plante grâce à une partie prélevée sur la plante mère. Le morceau ainsi prélevé va ensuite être placé dans un environnement propice à sa croissance. La nouvelle plante obtenue par cette méthode aura le même patrimoine génétique que la plante mère.

Procédure de bouturage d’une plante grasse

Pour la mise en place du bouturage, il faut privilégier une saison où les températures sont à peu près constantes (fin du printemps ou début de l’été). Il sera plus librement en intérieur étant donné que la température y est presque uniforme. La technique de bouturage est assez simple, mais le processus pour obtenir une nouvelle plante identique à la plante mère est un peu long.

Matériel nécessaire et préparation au bouturage

Pour réalisation de votre bouturage, vous avez bien entendu besoin des plantes grasses à bouturer ; un couteau bien tranchant sans dent ou alors un cutter qui va servir à découper la partie à bouturer ; du substrat de bouturage composé de 75% de sable te 25% de terreau ; un récipient pas trop profond ; des pots où vous allez installer vos boutures et enfin un vaporisateur pour l’arrosage de vos boutures.

de plante grasse comment faire pour la réussir

Différentes méthodes de bouturage

Il existe plusieurs types de bouturage que vous pouvez mettre en œuvre. Notez que certaines de ces techniques sont assez simples à réaliser et d’autres sont beaucoup plus adaptées à certaines espèces de plantes grasses.

Le bouturage par les feuilles

Il s’agit de la technique de bouturage la plus simple et aussi la plus fascinante. En effet, il suffit juste d’une feuille pour reproduire une plante à l’identique. Cette technique est parfaitement indiquée pour les plantes telles que les cotylédons ; les echeverias, etc.

Le procédé consiste à détacher une feuille bien charnue ou simplement de prendre une feuille qui est tombée toute seule. Cette méthode est assez longue car la plante va partir de zéro (création de racines, de nouvelles feuilles puis formation de la nouvelle plante).

Le bouturage par la tige

Couper soigneusement une tige entière ou une partie de la plante que vous souhaitez reproduire. La partie coupée contient du suc à partir duquel de nouvelles racines vont se former (c’est-à-dire au niveau de la cicatrice). Comme vous pouvez le constatez, il s’agit d’une technique facile à mettre en œuvre. Cependant contrairement à la technique de bouturage par feuille, cette méthode présente l’avantage de ne pas repartir de zéro. Elle est indiquée pour les plantes grasses à tige comme la Crassula Perforata.

Le bouturage par unité de rejet

Dans le cas où la plante ne présente pas de tige, on va plutôt prélever une partie de la plante. Il va s’agir par exemple des parties miniatures de la plante comme les euphorbes. Il sera possible de procéder au bouturage de ces parties.

Arrosage des boutures d’une plante grasse

Lorsque vous avez finalisé votre bouturage et placer dans le pot prévu à cet effet, il va falloir procéder à l’arrosage de votre bouture. En effet, elle aura besoin d’eau pour que son développement se passe dans les meilleures conditions. Au lieu d’un arrosage direct qui risque de bouger la tige ou la feuille, il vaut mieux vaporiser de petites quantités d’eau sur la plante. Veillez toutefois à ce que la plante ne pourrisse du fait de l’humidité.

Vous avez désormais toutes les informations sur les plantes grasses encore appelés plantes succulentes ainsi que sur les différentes techniques de bouturage à mettre en œuvre pour leur reproduction. Quel que soit le projet de duplication de vos plantes grasses, vous pouvez maintenant vous mettre à l’œuvre en suivant étape par étape les méthodes, conseils et astuces que nous avons présentés dans ces quelques lignes.

Comment prendre soin de ses boutures de plantes grasses ?

Une fois que vous avez procédé à la bouture de vos plantations grasses, il faut en prendre soin. Pour cela, voici quelques astuces pour favoriser leur développement :

Il faut choisir un pot adapté en taille et en matière pour assurer une bonne croissance des boutures. Il faut aussi veiller à ce qu’il soit percé au fond pour faciliter l’écoulement de l’eau.

Il ne faut pas hésiter à séparer les différentes boutures dans le cas où elles sont regroupées dans un même contenant afin qu’elles disposent chacune d’un espace suffisant pour se développer.

Les plantations grasses ont besoin d’une quantité importante de lumière naturelle mais certainement pas d’un soleil direct qui pourrait brûler leurs feuilles. L’idéal serait donc une exposition indirecte avec un apport modéré en eau.

Comme vous venez juste de planter votre succulente et que ses racines n’ont probablement pas encore eu le temps de coloniser tout le substrat, évitez l’eau stagnante susceptible d’engendrer des maladies ou de faire moisir la plante.

Par contre, lorsque vous arrosez votre plante, il faut que le substrat soit bien imbibé. Vous pouvez utiliser un arrosoir pour arroser uniformément la terre.

Fertilisez vos plantations grasses avec un engrais spécial plantes succulentes qui répondra à leurs besoins en matière de nutriments sans altérer leur croissance.

Prendre soin des boutures de plantations grasses demande une attention particulière et des gestes réguliers. Mais si vous suivez les étapes clés mentionnées ci-dessus, vous êtes certains d’obtenir une belle récolte dans les mois à venir.

Les erreurs à éviter lors du bouturage de plantes grasses

Le bouturage de plantes grasses est une technique simple et facile à réaliser, mais il y a toutefois certaines erreurs qu’il faut éviter pour garantir la réussite de l’opération.

1• Planter dans un pot trop grand : il favorise les moisissures et peut nuire au développement des racines.

2• Trop arroser sa plante grasse : Les plantes grasses sont connues pour leur résistance à la sécheresse, donc il n’est pas nécessaire de les arroser excessivement. Trop d’eau risque de noyer les racines et d’entraîner le pourrissement des tiges.

3• Bouturer une plante en mauvaise santé : Il ne faut jamais procéder au bouturage d’une plante malade ou faible car cela réduira considérablement ses chances de survie.

4• Ignorer l’état du sol : Lorsque vous préparez votre terreau pour planter vos boutures, assurez-vous qu’il soit bien drainant afin que l’excès d’eau s’évacue correctement. Vous pouvez ajouter du sable ou des graviers si nécessaire.

5• Ne pas dégrader suffisamment le bois avant plantation : Avant la plantation, pensez à retirer une partie des feuilles de la plante mère pour réduire l’évaporation. Vous pouvez aussi retirer délicatement une partie de l’écorce sur la tige à bouturer pour stimuler la formation des racines.

En respectant ces quelques consignes, vous augmentez vos chances de réussite lors du bouturage de vos plantes grasses. N’oubliez pas que le succès du bouturage passe par une préparation minutieuse et un suivi régulier jusqu’à l’obtention d’une plante mature en bonne santé.

ARTICLES LIÉS