Accueil Actu Comment estimer la valeur d’un jardin dans le prix d’une maison ?

Comment estimer la valeur d’un jardin dans le prix d’une maison ?

La portion jardin d’un bien immobilier possède une valeur. Naturellement, elle dépend en partie de sa grandeur, mais pas seulement. La crise sanitaire a augmenté l’importance de la partie extérieure de la maison et a ainsi fait grimper les prix des biens qui en possèdent un. Comment peut-on estimer la valeur de son jardin ? En voici la réponse.

Estimer le bien immobilier en entier

Lorsque l’on décide de mettre son bien immobilier en vente, il faut tout d’abord connaître la valeur de celui-ci. La solution la plus facile est de se rendre sur le site https://realadvisor.ch/fr, où l’on trouve un estimateur de biens en ligne, basé sur l’endroit où il se situe. De là, il est plus facile de décider du montant d’argent que l’on considère le plus bas, où nous serions prêts à vendre. Mais il est intéressant de s’intéresser aussi à la valeur du jardin, en particulier. Selon certaines caractéristiques, il pourrait venir ajouter une plus-value notable à la maison.

A découvrir également : Comment bien mélanger l'essence et l'huile pour votre tronçonneuse

L’importance des mètres carrés au jardin

Un jardin de petite taille ne vaut pas autant qu’un grand. Bien que cela soit une évidence, il est aussi possible qu’un jardin légèrement plus restreint qu’un autre, ait une valeur plus grande, au final. Cela dépendra tout d’abord des droits à construire disponibles sur le terrain. En effet, s’il n’est plus possible d’ajouter quoi que ce soit à la maison, le terrain vaudra beaucoup moins. Ces droits à construire peuvent se traduire de différentes façons. Par exemple, on pourra songer à creuser une piscine et à y ajouter un cabanon. Sur un grand terrain, on pourra ériger une dépendance. Ou encore, on bâtira un garage, afin de protéger la voiture et pour y ranger les outils.

Ce qui peut rendre un terrain très intéressant pour un acheteur, est la possibilité de le scinder en deux. Cela dépend des règles d’urbanisme régissant le terrain. Si c’est le cas, la grandeur devient secondaire, alors que la valeur réelle du terrain augmente exponentiellement. Dans le pire des cas, un jardin peut devoir rester à l’état naturel, par réglementations. Mais même dans ce cas-là, chaque mètre carré ajoutera au prix du bien immobilier.

A découvrir également : Comment transformer une cheminée rustique en moderne ?

L’importance de ce qui se trouve aux alentours

La valeur d’un jardin est aussi déterminée par ce qui se trouve autour de lui. S’il est entouré de murs, il perdra déjà une grande partie de son intérêt. Si au contraire, il est ouvert sur une plaine, une forêt ou en bord de mer, alors sa valeur explosera. Il faut aussi tenir compte des voisins. Le terrain donne-t-il sur une propriété industrielle ? Si c’est le cas, cela affectera son prix négativement. Si les maisons sont distantes les unes des autres, car elles se situent à l’intérieur des terrains, cela aura un effet positif. En réalité, si l’on doit déterminer la qualité principale que doit posséder un terrain, c’est sans le moindre doute la tranquillité. Plus il est isolé, et qu’il offre une vue spectaculaire sur la nature, plus sa valeur sera importante.

Enfin, notons que l’entretien du jardin a son importance sur sa valeur. Un terrain non défriché ne vaudra jamais autant qu’un jardin entretenu, possédant arbres, buissons, une belle pelouse, et même un potager.

La qualité du jardin et son impact sur le prix de vente

La qualité du jardin est un autre facteur déterminant de la valeur d’une propriété. On peut parler de ‘bon jardin’ quand il est conçu et aménagé avec soin pour plaire à l’œil, tout en conservant une harmonie visuelle avec les bâtiments qui l’entourent.

Ce n’est donc pas seulement une question d’étendue ou même de nature des plantations. Un terrain agrémenté d’un grand nombre d’arbres ne vaudra rien s’il donne sur des immeubles voisins mal entretenus, ou si le terrain lui-même a été négligé pendant des années.

Mais comment juger de la qualité du jardin ? Nous pouvons retenir plusieurs critères :

• Le niveau global de finition : gazon bien entretenu sans mauvaises herbes, arbustes taillés régulièrement ;
• L’aménagement paysager : choix judicieux et placement correct des plantations ;
• L’éclairage extérieur : cela donnera au terrain plus de profondeur et créera une ambiance chaleureuse le soir ;
• Les autres fonctionnalités : ces dernières ayant tendance à augmenter la valeur globale du bien immobilier par extension, telles qu’une piscine, un spa/jacuzzi, etc. et permettent aussi aux futurs acquéreurs potentiels d’imaginer leur utilisation future dans cet environnement idyllique.

Tous ces éléments sont pris en considération par les acheteurs lorsqu’ils cherchent à acheter une maison. Il faut noter que certains acheteurs sont prêts à payer beaucoup plus cher pour un jardin de qualité car cela représente une qualité de vie supérieure. En général, la présence d’un bon jardin a tendance à augmenter le prix total d’une propriété entre 5 et 20 % selon les régions géographiques.

Les critères à prendre en compte pour estimer la valeur du jardin : vue, exposition, aménagements, végétaux, etc

La vue est aussi un élément clé dans la valeur d’un jardin. Un beau paysage, une vue sur l’eau ou les montagnes sont des critères qui sont très appréciés par les acheteurs potentiels et qui peuvent considérablement augmenter la valeur du bien immobilier.

L’exposition doit aussi être prise en compte pour évaluer la qualité d’un jardin. Un jardin exposé plein sud sera valorisé car il reçoit davantage de lumière naturelle, ce qui peut favoriser le développement des plantations ; tandis qu’un jardin exposé au nord nécessitera plus d’entretien pour éviter que certaines parties ne deviennent trop ombragées.

Les aménagements, tels que des allées pavées, des terrasses, des pergolas ou autres structures extérieures, peuvent aussi augmenter la valeur du bien immobilier. Les espaces verts doivent être agencés avec soin et harmonieusement afin de créer une atmosphère agréable et accueillante.

Il faut tenir compte des végétaux présents dans le jardin : leur âge, leur taille, mais aussi leur rareté, ont tous un impact sur sa valeur globale. Les grands arbres matures ajoutent de l’intimité à votre propriété tout en fournissant une protection solaire naturelle pendant les mois chauds d’été ; cependant, ils nécessitent souvent beaucoup plus d’entretien qu’une haie verte dense, par exemple.

Dans l’évaluation de la qualité d’un terrain verdoyant entourant une maison, chaque détail a son importance • depuis les arbustes, en passant par les fleurs et jusqu’aux pelouses. Le prix d’une propriété sera donc directement influencé par la qualité des végétaux présents dans le jardin.

Pour évaluer correctement la valeur d’un jardin, il faut prendre en compte plusieurs critères tels que l’emplacement géographique de votre propriété, l’état général du terrain et sa taille, ainsi que les aménagements paysagers et les fonctionnalités supplémentaires. Tout cela combiné permettra à un acheteur potentiel de se projeter dans son futur chez-soi en harmonie avec une nature exubérante ou bien discrète selon ses envies personnelles.

ARTICLES LIÉS