Accueil Potager Comment récolter les pommes de terre avec succès

Comment récolter les pommes de terre avec succès

Comment récolter les pommes de terre avec succès ?

Cultiver des pommes de terre est relativement facile et peut être une expérience agréable pour les amateurs de jardinage. Cependant, il est crucial de comprendre comment faire cela afin d’avoir le plus grand résultat. Apprenez davantage sur les différentes étapes nécessaires pour réussir la récolte des pommes de terre.

Attendre le bon moment

Savoir quand récolter vos pommes de terre est important pour obtenir le meilleur rendement et des tubercules de qualité. Elles sont généralement prêtes à être récoltées lorsque les plantes ont fini de fleurir et que le feuillage commence à jaunir. À ce stade, les tubercules ont atteint leur taille maximale et ont accumulé suffisamment de nutriments pour une récolte réussie.

Lire également : Comment faire germer un noyau de mangue : étapes et astuces pratiques

Arroser abondamment

Arroser abondamment les plants de pommes de terre la veille de la récolte est important. Cela permet de faciliter l’extraction des tubercules du sol. L’eau ramollit le sol et facilite le retrait. Cela peut également prévenir les blessures aux tubercules pendant la récolte.

Préparer les outils

Avant de commencer à récolter, vous avez l’obligation de préparer tous les outils nécessaires. Une fourche ou une pelle est nécessaire pour creuser doucement autour des plantes de pommes de terre et exposer les tubercules sous le sol. L’idéal est d’utiliser des outils de qualité pour éviter de les endommager pendant la récolte.

A lire en complément : Quand semer les oignons avec la lune 2020 ?

Extraire les pommes de terre

Lors de l’extraction des pommes de terre, il faut creuser doucement autour des plantes pour exposer les tubercules sans les endommager. Pour cela, vous pouvez utiliser votre fourche ou pelle pour creuser doucement autour des plantes. Ensuite, vous aurez à retirer les pommes de terre du sol à la main. Il est crucial de le faire avec toute son attention et concentration afin de ne pas les blesser ou les écraser. Pour finir, les pommes de terre récoltées doivent être placées dans un panier ou un seau pour faciliter le transport.

Trier les pommes de terre

Après la récolte, l’étape suivante consiste à les trier pour éliminer les tubercules endommagés, malades ou pourris. Cela doit être fait immédiatement pour empêcher la propagation de potentiel maladie ou pourriture. De plus, vous ne devez pas les exposer à la lumière directe du soleil pendant plus de quelques minutes. Le faire pourrait les verdir et rendre la chair amère.

Sécher et stocker les tubercules

Pour le séchage, vous devez laisser les pommes de terre sécher à l’ombre pendant quelques heures avant de les stocker. Cela permet à la peau de se durcir et de faciliter la conservation. Les pommes de terre doivent être stockées dans un endroit frais et sombre pour éviter la germination et la pourriture.

De plus, les sacs en toile ou en jute sont idéaux pour les stocker convenablement. Ces emballages permettent une ventilation adéquate. Vous devez aussi vérifier régulièrement les pommes de terre. Cela vous aide à cibler et à éliminer toute tubercule qui pourrait commencer à pourrir.

Éviter les erreurs courantes

Certaines erreurs courantes doivent être évitées pour réussir la récolte des pommes de terre. En effet, vous avez l’obligation d’éviter de

  • les récolter trop tôt,
  • les récolter lorsqu’elles sont mouillées,
  • stocker des pommes de terre endommagées.

En ne commettant pas ces erreurs, vous assurez un bon rendement, une bonne qualité de récolte. Vous éliminez aussi les risques de propagation de maladies et de pourriture dans le stockage.

Prévenir et gérer les maladies et ravageurs des pommes de terre

Malgré ces précautions, les maladies et ravageurs peuvent encore se manifester. Si vous remarquez des signaux d’alerte tels que des feuilles jaunies ou des trous dans la plante de pomme de terre, vous devrez agir rapidement pour éviter une propagation plus grave.

Pour commencer, retirez toutes les plantules infectées dès que possible et brûlez-les pour éviter qu’elles ne contaminent le reste du jardin. Utilisez un fongicide organique tel que l’huile essentielle de menthe poivrée diluée dans l’eau pour contrôler la croissance de certains champignons.

Les vers blancs sont l’un des ravageurs les plus courants qui attaquent les tubercules souterrains. Pour empêcher leur prolifération, vous devez faire tourner les cultures afin d’éviter toute accumulation excessive de bactéries nocives dans le sol. Sachez qu’il existe aujourd’hui plusieurs techniques biologiques innovantes telles que la lutte biologique ou la culture sous tunnel qui permettent aussi une réduction significative du risque lié aux maladies et aux ravageurs.

En suivant ces astuces simples mais efficaces tout en étant attentif aux signaux émis par votre plantation tout au long du processus agricole, vous aurez toutes vos chances pour maximiser votre récolte annuelle, garantissant ainsi non seulement un rendement optimal mais aussi une expérience positive globale en matière de culture de pommes de terre.

Optimiser la production de pommes de terre en choisissant les bonnes variétés

Pour maximiser la production de pommes de terre, pensez à bien choisir les bonnes variétés adaptées à votre région et à vos conditions climatiques. Les pommes de terre précocement mûres sont idéales pour les jardins qui ont une courte saison en raison du temps froid ou d’autres facteurs environnementaux.

Si vous vivez dans une zone où l’été est chaud et sec, optez plutôt pour des variétés résistantes à la sécheresse comme le Yukon Gold ou le Russet Burbank. Les pommes de terre peuvent aussi être classées selon leur utilisation culinaire : certaines sont plus appropriées aux plats bouillis tandis que d’autres seront parfaitement utilisables pour des gratins ou des frites.

Pensez à bien tenir compte du rendement par pied. Si votre objectif principal est d’avoir un gros volume récolté mais avec moins de pieds plantés, alors choisissez une variété connue pour son fort rendement telle que Bintje ou Maris Piper. D’un autre côté, si vous cherchez avant tout un goût exceptionnel, privilégiez les Pompadour Rouge ou Amandine.

N’hésitez pas à explorer l’univers fascinant des variétés anciennes, souvent oubliées au profit des nouvelles hybrides plus commerciales : elles ont souvent beaucoup plus de saveur ! Vous pouvez obtenir ces graines auprès de grainetiers spécialisés. C’est donc un choix intéressant pour ceux qui aiment découvrir et expérimenter.

Il existe une grande diversité dans le monde passionnant des pommes de terre • cela montre bien à quel point cette humble racine est une vraie merveille de la nature. En choisissant bien votre variété, vous pourrez profiter d’une récolte généreuse tout en appréciant ses saveurs uniques et subtiles.

ARTICLES LIÉS