Accueil Fleurs Comment traiter la Moniliose du prunier ?

Comment traiter la Moniliose du prunier ?

Lorsque la moniliose s’installe sur un arbre fruitier, la récolte est sérieusement compromise. Les traitements d’hiver aident à lutter contre la moniliose. Et que faire avec les fruits affectés ?

Qu’est-ce que la moniliose ?

La maladie est provoquée par différentes espèces de champignons. Monilia laxa s’attaque aux fruits à noyau (abricots, pêches, nectarines, cerises et pruniers dans une moindre mesure). Monilia fructigena, à son tour, coule sur les fruits à pépins (pommiers, poiriers). Le champignon attaque le bois et les fleurs. Sur le bois, nous voyons un séchage des brindilles. Les fruits pourrissent avant la maturation. La maladie se propage d’un fruit à l’autre. Ils tombent.

A lire en complément : Comment rajeunir une vieille lavande ?

À l’intérieur d’un fruit atteint de moniliose ©catherinel-prod Que faire avec les fruits affectés ?

A lire aussi : Pourquoi certains arbres ne perdent pas leurs feuilles ?

©Roman023 En tombant, les fruits sèchent, cascade. Nous parlons de fruits momifiés. Il est nécessaire de les ramasser et aussi enlever ceux qui sont restés sur l’arbre. Si le fruit momifié est laissé sur le sol, le champignon rester dans le sol et vous aurez le même problème l’année suivante. Contrairement à une idée acceptée, les fruits pourris peuvent être jetés sur le compost, la vie bactérienne prendra soin de leur décomposition, et le champignon disparaîtra.

Par-dessus tout, il suffit de ramasser les fruits. Ne grattez pas, ne grattez pas la terre, sinon, vous aiderez la maladie à s’enterrer… pour revenir mieux.

Pour lutter contre la moniliose, il est également nécessaire d’enlever les brindilles touchées, les branches mortes et nettoyer, par la taille, le cœur de l’arbre. Plus les branches sont enchevêtrées, plus le risque de maladie est important. Et puis, la taille du centre de l’arbre permet au soleil de mieux pénétrer et ainsi participer à une meilleure maturation des fruits l’année suivante.

Comment prévenir l’apparition de la moniliose ?

Lors du traitement de l’hiver avec de la bouillie de Bordeaux (respecter les doses de dilution indiquées sur les instructions d’utilisation) une fois après la chute des feuilles, une deuxième fois aux bourgeons foliaires (en février), une dernière temps à l’apparition de bourgeons de fruits (Mars). Alors laissez la nature partir.

CHERS JARDINIERS, SAVEZ -VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DE BEAUX OUTILS, ENGRAIS NATURELS, KITS DE PLANTES POUR FAIRE DÉCOUVRIR À VOS AMIS LE JARDIN ET 1000 AUTRES CHOSES ?

ARTICLES LIÉS